Comment diviser une ruche ?

Oeuds fraichement pondus par la reine des abeilles

Comment diviser une ruche ?

Diviser une ruche et faire une nouvelle colonie d'abeilles

Savoir comment diviser une ruche est une compétence utile pour tout apiculteur. Lorsque les colonies sont surpeuplées, elles sont sujettes à l’essaimage. En divisant une ruche avec succès, l’apiculteur ne perd pas d’abeilles à cause d’un essaimage.

Mais il y a d’autres raisons pour lesquelles la division de la ruche devrait faire partie de l’apiculture. La gestion de la force de la colonie est un aspect important du maintien de la productivité des abeilles.

La division d’une ruche est relativement facile à réaliser, mais vous devez d’abord tenir compte de certains éléments importants. Cette activité est le plus souvent abordée par un apiculteur de deuxième année et plus.

Diviser un essaim d'abeilles

La division d’une ruche est un processus simple qui consiste à prendre une colonie d’abeilles mellifères à forte population et à la diviser en deux familles d’abeilles complètes et plus petites.

Si la division est effectuée correctement, les deux “moitiés” de la colonie deviendront des colonies productives.

 

Le processus de division des ruches n’est pas sans risques. Certains apiculteurs divisent les ruches et se retrouvent avec deux ruches mortes. C’est pourquoi il est bon d’avoir une certaine expérience de l’apiculture avant de diviser vos colonies.

En prenant le temps d’identifier les raisons pour lesquelles vous voulez diviser votre ruche et en établissant un bon plan sur la façon de procéder, vous augmentez vos chances de réussite.

Matériels nécessaires pour diviser une ruche

Ne serait-ce pas formidable si nous savions toujours exactement ce dont nos abeilles ont besoin au cours de la saison ?

Bon, ce serait peut-être ennuyeux, mais ce serait un peu plus prévisible. Hélas, ce n’est pas ainsi que vont les choses.

Efforcez-vous toujours d’avoir du matériel apicole supplémentaire sous la main. Ce n’est pas une mauvaise idée d’avoir une ruche de base peinte prête à l’emploi.

Vous ne regretterez jamais d’avoir des éléments de ruche supplémentaires sous la main. Et vous serez peut-être ravi de savoir que vous êtes prêt à diviser une ruche ou à attraper un essaim d’abeilles.

En plus des boîtes supplémentaires, avoir des cadres supplémentaires à portée de main est également une excellente idée.

Loading...
-69% Essaim d'abeilles

50,00 TTC
-74% Ruche peuplée à vendre

100,00 TTC
-72% Achat essaim ruche warré

50,00 TTC

En quoi consiste la division d'une ruche ?

Lorsque l’on divise une ruche, il est important de se rappeler que l’on ne divise pas seulement les abeilles elles-mêmes. Nous divisons les ressources de la colonie d’abeilles.

Chaque nouveau départ de ruche devra disposer de miel, de pollen et de couvain – en plus d’un nombre suffisant d’abeilles ouvrières pour effectuer les tâches de la ruche.

Plus important encore, chaque moitié de ruche doit avoir une reine ou les ressources nécessaires à la formation d’une nouvelle reine, c’est à dire des œufs ou des larves de moins de 3 jours.

Essayez d’inclure un cadre avec des œufs frais et des larves qui sont presque trop petits pour être vus. Il est bon d’avoir un peu de couvain operculé pour fournir beaucoup d’abeilles nourricières aussi !

Si vous avez une ruche à 10 cadres, la plupart des apiculteurs enlèvent 5 cadres pour la nouvelle division et laissent 5 cadres dans l’ancienne ruche. En remplissant l’espace restant avec de nouveaux cadres, bien sûr.

Vous ne devez pas laisser d’espace vide à l’intérieur de la ruche. Les abeilles rempliront tout espace vide avec des rayons.

Pourquoi diviser une ruche ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un apiculteur peut vouloir diviser ses ruches.

  • augmenter le nombre de ruches
  • économiser de l’argent
  • réduire l’essaimage
  • Faire de nouvelles reines
Pourquoi diviser les ruches?

Diviser la ruche au printemps pour augmenter le nombre de colonies d'abeilles

L’une des raisons les plus courantes pour diviser ses ruches est de profiter du développement de la colonie d’abeilles au printemps. Diviser des ruches grandes et fortes permet à l’apiculteur d’avoir plus de ruches.

La création de nouvelles colonies dans le rucher est un moyen de remplacer les pertes hivernales.

La division efficace des ruches est un moyen d’augmenter le nombre de ruches sans avoir à acheter de nouvelles colonies d’abeilles.

Diviser une ruche pour réduire le risque d'essaimage

Une autre raison d’envisager de faire une division est la prévention de l’essaimage. En réduisant la surpopulation de la ruche.

Si la colonie se divise à cause d’un essaim et que vous l’attrapez, tant mieux ! Mais que se passe-t-il si vous ne l’attrapez pas ? Vous avez perdu des abeilles.

Partie intégrante de la vie des abeilles, l’essaimage est une bonne chose pour la reproduction de la colonie.

Cependant, nous, apiculteurs, n’aimons pas l’idée que la moitié de la population d’une colonie d’abeilles s’envole pour créer un nouveau foyer.

Produire une nouvelle reine en divisant sa ruche

Certains apiculteurs utilisent la stratégie de division des ruches comme une occasion de produire de nouvelles reines. Une colonie d’abeilles a la remarquable capacité de fabriquer une nouvelle reine.

Lorsque l’on procède à une véritable division, la reine la plus âgée est généralement déplacée dans une nouvelle ruche. L’autre moitié de la ruche devra fabriquer une nouvelle reine ou l’apiculteur introduit directement une reine fécondée.

Cette division sans reine doit avoir les ressources nécessaires pour produire une nouvelle reine. Cela signifie de très petites larves ou, mieux encore, des œufs frais.

Fabriquer une nouvelle reine est une aventure risquée et il faut plusieurs semaines à la colonie pour mener à bien ce processus.

Veillez à stocker vos divisions avec beaucoup d’abeilles ouvrières. La population de la colonie diminuera lentement jusqu’à l’émergence de nouvelles abeilles.

Traiter contre le varroa pendant le cycle sans couvain

Certains traitements contre les varroas sont plus efficaces pendant une période où il y a peu ou pas de couvain.

Certains apiculteurs utilisent la division des colonies d’abeilles comme un moyen de lutte contre les varroas. L’interruption temporaire du cycle du couvain permet d’interrompre la reproduction du varroa.

Quand diviser une ruche ?

Le printemps est la période optimale pour faire une division de ruche. C’est une période de croissance rapide pour la colonie d’abeilles.

La période de la “miellée” est une période de croissance naturelle et les colonies sont plus faciles à encourager à se développer.

Avant qu’une colonie n’atteigne une population importante et qu’il n’y ait presque plus de place pour d’autres abeilles dans la ruche, vous devez avoir un plan.

Si vous ne réduisez pas la population, les abeilles le feront. Si vous voyez des cellules d’essaimage lors d’une inspection de la ruche au milieu du printemps, vous devez agir.

Peut-on diviser une ruche en été ?

Si le printemps est une bonne période pour faire des divisions, vous pouvez aussi vous trouver dans l’obligation de diviser de grandes colonies l’été.

Vous pouvez utiliser les divisions pour gérer l’essaimage à tout moment pendant les mois chauds. Cependant, vous devez vous assurer que les plus petites colonies ont suffisamment de temps pour se reconstruire et se préparer pour l’hiver.

Loading...
-69% Essaim d'abeilles

50,00 TTC
Plus en stock Essaim d'abeilles à vendre
Plus en stock Reine fécondée naturellement

Quelle taille de ruche utiliser pour faire une division de ruche ?

Lorsque vous effectuez une division à partir d’une très grande colonie, la méthode la plus courante consiste à placer les nouvelles abeilles dans une ruche de taille normale, c’est à dire une ruche Dadant 10 cadres- surtout si le temps est chaud.

Cependant, vous n’êtes pas obligé d’utiliser une ruche 10 cadres. Une ruchette de 5 ou 6 cadres est également une taille couramment utilisée pour le démarrage de nouvelles colonies.

Chaque division doit avoir suffisamment d’abeilles pour maintenir de la chaleur et de l’humidité dans la ruche et effectuer toutes les tâches de la ruche jusqu’à ce que la population commence à augmenter. La population de la colonie va chuter jusqu’à ce que les nouvelles abeilles émergent, ce qui peut prendre plusieurs semaines.

Mais il arrive qu’une colonie se mette en mode essaimage alors que la population n’est pas énorme. Comment désengorger un peu la ruche sans prendre la moitié des ressources de la ruche ?

Faire une "mini-division" de ruche

Pourquoi et comment diviser une ruche ?

J’utilise des ruchettes pour faire des mini-colonies avec un total de 5 cadres.

En commençant par 2 ou 3 cadres de couvain, ajoutez beaucoup d’abeilles nourricières. En plus des abeilles nourricières présentes sur les cadres de couvain.

 

Rajoutez quelques abeilles nourricières supplémentaires provenant d’autres cadres de couvain que vous laisserez dans la colonie mère.

Ensuite, ajoutez quelques cellules royales, ou un cadre avec des œufs/larves frais. Cela leur permet d’élever une reine ou alors j’introduis directement une reine fécondée.

Surveillez-les et déplacez la colonie dans une ruche plus grande au fur et à mesure de leur développement.

Diviser une ruche sans la déplacer à plus de 3 kilomètres

Lorsqu’un apiculteur divise une ruche, on lui conseille souvent de placer la nouvelle division à un autre endroit.

En effet, les abeilles que vous installez dans la nouvelle ruche risquent de ne pas y rester. Elles auront envie de retourner à l’emplacement initial de la ruche. Le résultat peut être que votre nouvelle division n’aura pas assez d’abeilles pour se maintenir.

Si la nouvelle division de ruche est déplacée à 3 km ou plus, les abeilles se réorienteront vers le nouvel emplacement.

Ainsi, vous conserverez la force de la colonie et augmenterez les chances de succès de votre ruche divisée.

Dans quelques semaines, vous pourrez ramener les ruches divisées dans votre rucher. Là encore, les abeilles savent que leur emplacement a changé et se réadaptent.

Comment diviser une ruche si vous ne possédez pas un second rucher ?

Si vous n’êtes pas en mesure de déplacer votre division vers un autre endroit, il est toujours possible de réussir une division. Vous pouvez le faire mais vous devez accorder un peu plus d’attention à la nouvelle colonie en croissance.

Si un contrôle rapide le lendemain révèle une faible population, vous devrez déplacer des abeilles nourricières supplémentaires dans la division.

Veillez à réduire les entrées sur les colonies à faible population. Cela les aide à défendre leur ruche contre les abeilles pillardes.

Diviser une ruche - Quand vous ne trouvez pas la reine

Parfois, on ne trouve absolument pas la reine. Ce n’est pas grave. Il est difficile de trouver une abeille dans une ruche de 40 000 abeilles.

Ne vous inquiétez pas – cela ne vous empêchera pas de diviser votre ruche. Avec précaution, divisez les ressources de la ruche. Encore une fois, assurez-vous que chaque moitié a des œufs frais.

Retournez à la ruche dans 4 ou 5 jours et vérifiez très soigneusement la production de cellules royales. Si vous voyez des cellules royales, c’est que vous avez divisé votre ruche correctement et l’autre division comporte la reine.

Loading...

Division des ruches par la méthode Doolittle

Il s’agit d’une méthode de division des ruches utilisée par les apiculteurs. Je ne l’utilise pas mais vous pouvez la trouver utile dans votre rucher.

Retirez 5 cadres de couvain (certains ouverts et d’autres operculés) mais pas d’abeilles. Brossez toutes les abeilles des cadres de couvain et remettez-les dans la ruche.

Placez les cadres de couvain dans un corps de ruche supplémentaire. Placez une grille à reine sur la corps de ruche de la ruche mère.

Placez ensuite le corps de ruches avec les cadres de couvain (sans abeilles) sur le dessus de la grille à reine. Fermez la ruche.

Au cours des prochaines heures, de jeunes abeilles nourricières vont remonter à travers la grille pour couvrir le couvain. La reine restera en dessous.

Quelques heures plus tard, vous pouvez retirer la nouvelle division (corps de ruche supérieur) et la placer dans un nouvel emplacement.

Au cours du jour suivant, certaines de ces abeilles nourricières deviendront des butineuses et vous pourrez ajouter une reine nouvellement fécondée ou attendre que les abeilles étirent des cellules royales.

Ces abeilles nourricières n’étant pas des butineuses, elles seront moins susceptibles de retourner à la ruche d’origine.

Dernières réflexions sur la division des ruches

Comme pour beaucoup de choses en apiculture, il existe de nombreuses façons de diviser les ruches.

Trouvez une méthode qui vous convient et perfectionnez-la jusqu’à ce qu’elle fonctionne. Et même dans ce cas, sachez que toutes les divisons ne seront pas réussies.

Si vous surveillez vos nouvelles divisions chaque semaine, vous devriez être en mesure de voir et de corriger tout problème évident. La division des ruches très forte est une bonne pratique de gestion apicole.



Call Now Button